PATÉMA ET LE MONDE INVERSÉ

Après une catastrophe scientifique, la gravité terrestre a été inversée pour une partie de la population qui s’est alors envolée vers le ciel pour disparaître à jamais. De là sont nés les « inversés », des individus incapables de vivre à la surface de la Terre sous peine d’être avalés par le ciel. Ainsi, ils ont élu domicile sous terre tandis que le reste de la population reprenait une vie normale. Patéma est une « inversée », née bien des siècles après le cataclysme. De nature curieuse, elle s’aventure un jour hors du périmètre autorisé et tombe dans un trou qui la mène directement à l’extérieur. Manquant d’être aspirée par le ciel, elle est sauvée de justesse par Age, un jeune garçon qui ne supporte plus sa vie fade dans une société stricte qui fait la chasse aux « inversés ». Age va tenter de venir en aide à Patéma et de la ramener chez elle tandis que les autorités sont à sa recherche.

Patéma est une jeune fille curieuse et avide d’espace. Coincée dans une vie sous-terraine qui l’ennuie, elle part souvent en exploration contre l’avis de ses amis jusqu’au jour où elle tombe dans un vide qui manque de l’engloutir. La première partie du film, en plus de nous présenter des personnages visiblement insatisfaits de leur environnement, pose les bases d’un monde complexe dont on découvre les ressorts petit à petit. Patéma, bien qu’intrépide, est visiblement maintenue dans l’ignorance par ses compagnons « inversés », sans raison apparente, ce qui met sa vie en danger. Heureusement, la jeune princesse (ce statut ne jouera malheureusement aucun rôle dans cette histoire) se rattrape de justesse à un grillage. Ayant apparemment chuté dans les profondeurs de la terre, elle se retrouve pourtant à la limite d’être avalée par le ciel, son corps étant totalement inversé par rapport à la gravité terrestre. Secourue par un jeune garçon rêveur prénommé Age, elle est contrainte de se cacher car le gouvernement de la surface ne tolère aucun « inversé ». Age a, de son côté, une histoire complexe. Son père, un inventeur rêveur, est mort en testant une de ses créations et cela a beaucoup affecté le jeune garçon qui semble n’avoir goût à rien et se contente de suivre les règles d’une société manifestement autoritaire.

Si le style des personnages peut sembler assez simple au premier abord, on s’attache finalement à ces enfants qui risquent tout pour découvrir le monde, savourant une intelligente inversion des points de vue comme de l’espace. On prend assez vite ses repères dans chacun des univers présentés, en suivant Patéma dans son dédale sous-terrain et Age durant des cours aussi propagandistes qu’insipides, mais qui servent à nous conter la genèse d’une haine pour les « inversés ». La mise en scène de l’inversion, ainsi que ses mécanismes physiques sont relativement accessibles et bien illustrés, ce qui facilite la compréhension et ouvre de nouvelles possibilités pour les personnages. L’histoire est certes touchante et souligne l’importance pour la jeunesse d’être libre et consciente de ses origines, mais on relève malgré tout de nombreuses approximations dans le scénario qui diminuent la cohérence de l’histoire.

Malheureusement, la conclusion n’est, elle non-plus, pas réellement à la hauteur de mes attentes. Relativement bancale, elle est amenée par une série d’évènements dont l’artificialité reste flagrante, élevant les soupçons du spectateur. Des lieux et pistes peu explorés, des informations glissées comme si de rien était, des révélations tombant à point nommé. Tous ces éléments retirent une certaine subtilité à un film qui proposait pourtant un univers très riche.

En somme, Patéma et le monde inversé propose une histoire prometteuse avec un univers très intéressant et offrant de multiples possibilités ainsi que des belles images, mais l’incohérence de certains éléments souligne l’artificialité d’une aventure qui mène à une résolution qui perd donc de son impact.

Réalisation : Yasuhiro Yoshiura

Scénario : Yasuiro Yoshiura

Studio : Purple Cow Studios Japan

Durée : 99 minutes

Sortie : 2013

Pays : Japon

Une réflexion sur “PATÉMA ET LE MONDE INVERSÉ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s