THE KING’S AFFECTION

Lorsque la reine accouche de jumeaux, le roi décide de faire disparaître la fille. Mais la reine, voulant protéger son enfant, fait croire à sa mort et la confie à un orphelinat. Des années plus tard, l’assassin qui devait se débarrasser de la jumelle apprend que la fillette est toujours en vie sous le nom de Da-mi et commence à la traquer. Mais les deux jumeaux se sont déjà rencontrés, et le prince, pour éviter ses obligations au palais, demande parfois à la jeune fille de prendre sa place, ce que personne ne remarque. C’est justement durant un jour où il a pris la place de sa sœur que l’assassin le retrouve et, croyant avoir affaire à la princesse perdue, le tue. Après avoir appris la mort du prince héritier, la reine demande à Da-mi de prendre la place de son frère comme prince héritier. Mais combien de temps ce secret pourra-t-il durer ?

The King’s Affection est un sageuk extrêmement prenant. Avec une intrigue complexe mais bien menée et des personnages creusés et attachants, le drama propose une histoire captivante dans des décors très esthétiques et servie par un casting irréprochable.

Après des années d’exil, le médecin et fils d’un haut dirigeant de l’armée, Jung Ji-Un, est rappelé au palais par son père. Peu désireux de revenir à la Cour, lieu des pires intrigues, il fait tout pour refuser mais se voit finalement contraint de devenir le professeur particulier du roi (Da-mi devenue adulte). Comme Da-mi connaissait Ji-Un depuis l’enfance, elle a peur qu’il puisse la reconnaître et révéler son secret. C’est avec ces retrouvailles que commence vraiment l’intrigue de The King’s Affection. Le drama est en soi assez complexe, avec des intrigues de Cour, des enjeux politiques et beaucoup de personnages qui ont chacun des secrets. Pourtant, on ne s’y perd pas dans cette intrigue dense et toutes les questions posées trouvent leurs réponses au moment opportun. Les rivalités de pouvoir se mêlent aux considérations d’ordre privé pour construire un récit très prenant dans lequel les différents personnages ont tous leur rôle à jouer. Tous sont parfaitement bien écrits, ce qui donne au drama plus de crédibilité et le rend passionnant.

Les personnages principaux sont Ji-Un et Da-mi, devenue roi, qui évidemment commencent à développer des sentiments l’un pour l’autre et dont la relation est contrariée par de multiples considérations politiques. Rowoon, qui joue Ji-Un, incarne avec justesse cet officiel aux ambitions simples mais obligé de servir des intérêts qu’il méprise afin de protéger ceux qu’il aime. Ji-Un est au début souvent victime de ceux qui l’entourent, contraint malgré lui de suivre les ordres de son père, jusqu’au moment où le jeune homme gagne en assurance et se donne les moyens de défendre lui-même ses proches. Park Eun-Bin fait également un travail exceptionnel dans le rôle de la jumelle au destin improbable. Elle parvient parfaitement à traduire toute la tristesse que porte son personnage, donnant à Da-mi devenue roi cet air à la fois résigné et déterminé qui lui permet de survivre en dépit de tous les obstacles qui se présentent à elle. La relation entre les personnages principaux est bien mise en scène, soulignant la maturité de Ji-Un et Da-mi tout en nous donnant évidemment notre dose de romance fleur bleue et de ralentis sur une musique douce.

Une foule d’autres personnages vient ensuite compléter le tableau et jouer un rôle essentiel dans le développement de l’intrigue. Le cousin du roi, joué par l’excellent Nam Yoon-Soo, qui la protège du mieux qu’il le peut, le garde du corps silencieux mais terriblement efficace ainsi que le redoutable grand-père du roi qui se sert d’elle pour obtenir plus de pouvoir ou encore la fille de bonne famille incarnée par Bae Yoon-Kyung qui souffre des conséquences de toutes ces intrigues, tout comme la reine délaissée. Tous ces personnages et bien d’autres encore enrichissent le drama d’intrigues secondaires et de rebondissements bienvenus. Certains restent même absents durant plusieurs épisodes pour revenir plus tard en possession d’informations qui feront avancer l’histoire et agiront en faveur ou en défaveur des protagonistes. The King’s Affection acquiert ainsi un rythme efficace qui tient en haleine et laisse toujours le spectateur en suspens.

The King’s Affection est donc un drama qui joue avec maîtrise sur les codes du sageuk. Si l’intrigue comporte un enjeu de romance très prégnant, le parcours de Da-mi en roi et ses efforts pour survivre restent au cœur de l’intrigue, ce qui donne un fond tout de même très sombre et mature au drama. Personnellement, je le classerais parmi les meilleurs sageuk que j’ai vus jusqu’à maintenant. 

Casting : Park Eun-Bin, Rowoon, Nam Yoon-Soo, Choi Byung-Chan

Réalisation : Song Hyun-Wook

Scénario : Han Hee-Jung, Lee So-Young (webtoon)

Diffusion : octobre – décembre 2021 (KBS2)

Pays : Corée du Sud

5 réflexions sur “THE KING’S AFFECTION

  1. princecranoir 16/02/2022 / 16:26

    Toujours de beaux costumes chez les Coréens. Ils ne seront pas déchirés par des zombies enragés au moins ceux-là.
    En tout cas, l’histoire m’a l’air bien complexe. Je retourne pour le moment à ma tranquillité et à ses intrigues aqueuses… 🙂 (j’attends l’article)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s