LA FAMILLE ASADA

Quand il est enfant, Masashi Asada reçoit un appareil photo de son père. Une fois adulte, il veut faire de la photographie son métier, mais il a une conception bien personnelle des clichés qu’il veut prendre. Cela commence avec les photos de famille comiques, et cela finira aussi avec elles. On suit ici Masashi dans sa quête de sens et dans ses ambitions photographiques qui l’amèneront de sa petite ville en bord de mer jusqu’aux aux ruines du tsunami de 2011.

Qu’est-ce qui nous relie à notre histoire ? Les souvenirs. Et quel est le meilleur vecteur de souvenirs ? La photographie. A travers le destin (vrai) de Masashi Asada et sa passion pour la photo, La Famille Asada nous montre qu’une photographie est bien plus qu’on morceau de papier avec une image. Elle peut être un moyen de réaliser ses rêves, de combler un manque ou de se réaliser soi-même.

Le petit Masashi Asada reçoit un appareil photo de la part de son père quand il est enfant et c’est le début d’une passion déterminante dans sa vie. Un jour, alors qu’il ne sait pas quoi faire de son avenir, il interroge son père sur ses rêves et sur ce qu’il pense de sa vie à ce jour. Son père est heureux, mais son rêve à lui, c’était d’être pompier. Qu’à cela ne tienne, cela peut encore se faire, annonce Masashi. Ainsi commence une série de photos de famille très comiques, qui mettent en scène les quatre membres de la famille Asada dans diverses situations et accoutrements.

Le film suit l’histoire de Masashi mais avec le commentaire de son frère, Yukihiro. Il est intéressant de comprendre comment la vie de bohème du cadet a affecté celle du reste de sa famille. « Il a toujours su faire plaisir aux parents », nous dit Yukihiro à propos de son petit frère. Et pourtant, il faut avouer que le jeune photographe n’a pas été un fils exemplaire. Courant après sa vie d’artiste, il erre pendant un temps sans pouvoir trouver l’inspiration. Sa famille pensait qu’il deviendrait photographe professionnel une fois sorti de l’école de photo, mais Masashi ne se voit pas en train de tirer le portrait de jeunes mariés ou de paysages. Ce qui l’a toujours inspiré, c’est sa famille, ainsi que les rêves qu’elle avait enfouis en elle. Alors c’est avec sa famille qu’il doit montrer son talent, et si personne ne le reconnaît, tant pis. Une grande qualité du personnage de Masashi est sa confiance en lui, bien que parfois ce soit à la dévouée Wakana, sa petite-amie d’enfance, de le lui rappeler.

La Famille Asada est un film qui fait rire et pleurer, une ode à la famille, quelle que soit la forme qu’elle prend, et à son originalité. De sa paisible maison de province aux villes ruinées par la catastrophe de 2011, Masashi ne cesse de courir après les photos et de se soucier de ceux qui figurent dessus. Son regard bienveillant et enfantin se teinte d’une maturité éclairée au cours du film, qui ne l’empêche pas de penser à la forme que prendra la prochaine photo de famille. Cette obsession pour la photo familiale, son frère ne la comprend pas toujours. Pourtant, après avoir suivi Masashi pendant les deux heures de film, on finit par comprendre son attachement pour ce type de cliché, ainsi que la place qu’ils ont prise dans sa vie.

C’est avec émotion que, à la fin de la séance, on quitte La Famille Asada, avec laquelle on aura partagé les bons comme les mauvais moments. Mais la fin n’en est jamais vraiment une quand on a une photographie pour se souvenir et je dois dire que si j’en avais l’occasion, je reviendrais bien partager un de ces jours le repas de cette famille pas comme les autres, dans un instant immortalisé par l’appareil malicieux de Masashi Asada.

Casting : Kazunari Ninomiya, Satoshi Tsumabuki, Haru Kuroki

Réalisation : Ryota Nakano

Scénario : Ryota Nakano, Tomoe Kanno

Durée : 127 minutes

Sortie : octobre 2020 (Japon)

Pays : Japon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s