THE GOOD DETECTIVE

Alors qu’un condamné à mort est sur le point de recevoir son châtiment, un homme étrange se présente à la police et fait ressortir une vieille affaire de meurtres qui remet en cause la peine de mort du présumé coupable. Les journaux s’emparent de cette affaire et la journaliste zélée Jin Seo-Kyung, habituée des dénonciations de corruption, s’allie avec des inspecteurs pour découvrir la vérité derrière cette affaire. Elle travaille avec Kang Do-Chang, le policier en charge de l’affaire à l’époque, qui remet en question sa propre enquête et ses choix, ainsi qu’avec le nouveau de la brigade, Oh Ji-Hyeok, pas très bavard mais extrêmement perspicace. Les trois investigateurs s’engagent alors dans une enquête qui soulèvera beaucoup de questions et ébranlera les plus hautes institutions.

Lorsque des décès sont tous liés entre eux, cela ne veut pas toujours dire qu’il n’y a qu’un coupable. Dans The Good Detective, chacun a des choses à cacher ou à se reprocher. Le drama nous plonge dans une affaire des plus complexes, qui sera l’occasion de nombreux rebondissements orchestrés selon un scénario des plus solides.

A Incheon, une vieille affaire de meurtre ressort alors que le coupable présumé sera bientôt exécuté. Mais si cet homme n’était finalement pas coupable ? The Good Detective nous plonge dès le départ dans le débat autour de la peine de mort, pas officiellement abolie en Corée du Sud, bien qu’aucune exécution n’ait eu lieu depuis 1997. Quand il s’avère que le condamné Lee Dae-Cheol est probablement innocent, le policier qui était chargé de son arrestation, Kang Do-Chang, fait tout pour obtenir une révision de procès et sauver la vie de ce père célibataire, dont la fille a grandi dans la misère. Son Hyun-Joo incarne avec justesse ce policier vétéran, aux portes d’une promotion qui lui garantirait une vie paisible, lui permettant de soutenir sa sœur, en plein divorce difficile. Il transmet parfaitement le dilemme éthique qui s’impose à cet inspecteur, qui pourrait tout perdre s’il avouait avoir fait une erreur dans l’affaire Lee Dae-Cheol. Accompagné de son nouveau partenaire, Oh Ji-Hyeok, incarné par un Jang Seung-Jo brillant, Do-Chang se lance à la recherche du véritable coupable d’une affaire que beaucoup souhaitaient voir enterrée.

En parallèle de l’enquête de police, c’est la couverture médiatique de cette affaire qui nous est présentée, à travers le personnage de la journaliste obstinée Jin Seo-Kyung. Ayant déjà fait tomber un député, elle s’attaque au mystère qui entoure les meurtres dont Lee Dae-Cheol est accusé. Avec elle, on découvre les questions éthiques qui peuvent se poser aux journalistes, ainsi que l’acharnement dont ils doivent faire preuve pour obtenir des informations vérifiées et dévoiler ensuite au public des faits avérés. Pour Jin Seo-Kyung, il est hors de question de laisser passer des articles approximatifs, qui pourraient blesser des gens. The Good Detective nous met donc en garde contre les fausses informations ou les journaux qui cherchent uniquement à faire du spectaculaire et ont tendance à oublier l’aspect humain de leur métier.

Car l’humain est bien au cœur de ce drama fort en rebondissements et au scénario très poussé. Chaque personnage est très bien écrit et apporte beaucoup à l’histoire. Les héros ont tous ceci en commun qu’ils ont des valeurs éthiques qu’ils sont prêts à défendre au prix de leur carrière. Incorruptibles et déterminés, ils n’hésitent pas à s’attaquer à des figures de la société, comme des politiques ou des chefs d’entreprise. Comme dans nombre de dramas sud-coréens, la corruption est au cœur de l’intrigue, et vient empêcher la justice de s’exercer correctement.

Face aux défenseurs de la bonne conscience, on trouve en premier lieu le chef d’entreprise véreux Oh Jong-Tae, joué par un Oh Jung-Se qui n’a plus à faire ses preuves. Cousin du policier Oh Ji-Hyeok, Jong-Tae ne fait pas de cadeau à la police et ne s’entend absolument pas avec celui qui fait pourtant partie de sa famille. Leur rivalité apporte une tension supplémentaire au drama, qui garde judicieusement secrète une partie de la vie du jeune policier. Les enquêteurs doivent également surmonter des obstacles internes et remettre en question l’intégrité de leurs institutions. C’est d’ailleurs plus largement la société qui est interrogée, dans ses responsabilités et ses incohérences.

The Good Detective propose une enquête complète et cohérente, qui vient bousculer et questionner. Avec ses personnages présentés comme des modèles de droiture, le drama imagine ceux grâce à qui la justice peut pleinement fonctionner. La performance proposée par les acteurs et actrices ajoute également à la qualité de ce drama.

Casting : Son Hyun-Joo, Jang Seung-Jo, Lee Elijah

Réalisation : Jo Nam-Guk

Scénario : Choi Jin-Won

Diffusion : Juillet – Août 2020 (JTBC)

Pays : Corée du Sud

2 réflexions sur “THE GOOD DETECTIVE

  1. princecranoir 15/09/2021 / 06:16

    Pas mal, ton article donne envie de s’y frotter en tout cas. D’abord, j’ignorais que la peine capitale était toujours en vigueur en Corée du Sud. Et puis cette radiographie de la société a travers cette énigme criminelle semble être bien menée. Drama d’une seule saison ou bien cela peut il jouer les prolongations ?

    Aimé par 1 personne

    • misslittlemonster 15/09/2021 / 12:43

      Je l’ignorais aussi et c’est justement après ce drama qui traite de la peine de mort que j’ai voulu en savoir plus. Normalement une saison 2 est en préparation mais la première se suffit à elle-même étant donné qu’elle était au départ destinée à se conclure.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s