MAD FOR EACH OTHER

No Whi-Oh est un ancien policier qui tente comme il peu de gérer ses accès de violence. Mais pas facile de garder son calme avec une voisine telle que Lee Min-Kyung qui l’accuse de la harceler et le fait passer pour un pervers. Après avoir éclairci les choses, ces deux originaux essayent de garder leurs distances mais ils se retrouvent irrésistiblement rappelés l’un à l’autre pour finir par devenir un duo bien connu dans leur immeuble. Mais peu à peu, leurs passés respectifs viennent s’immiscer dans cette vie qu’ils pensaient enfin redevenue stable.   

Comment savoir qui est vraiment fou dans une société si dérangée ? Après un début complètement barré, Mad For Each Other retrouve un côté plus sérieux en changeant de registre au fur et à mesure que ses personnages reviennent eux-mêmes à la raison.

No Whi-Ho et Lee Min-Kyung se rencontrent d’abord dans la rue, puis chez leur psychiatre, et finalement sur le pas de leurs portes respectives. Tandis que Mi-Kyung crie au loup, pensant que Whi-Ho est un harceleur alors qu’il est simplement son voisin de palier, l’ancien policier est obnubilé par l’enquête qui lui a coûté sa place. Tous deux hantés par leur passé, les deux voisins se protègent eux-mêmes en se coupant des autres et en développant une originalité qui éloigne les curieux. Mais grâce à l’insistance de leur communauté et aux liens qu’ils tissent l’un avec l’autre, ces deux originaux acceptent progressivement de s’ouvrir à nouveau au monde.

 Whi-Ho et Min-Kyung s’entendent comme chien et chat. Partis sur de mauvaises bases, ils se considèrent l’un l’autre comme un obstacle à leur guérison personnelle. Min-Kyung, traumatisée par une relation passée dont on apprend plus dans la dernière partie du drama, reste le plus souvent chez elle et, lorsqu’elle doit sortir, arbore des lunettes de soleil et une fleur dans les cheveux qui, elle l’espère, lui donnent bien l’air « cinglée », ce qui évite que les gens viennent l’aborder. Whi-Ho, quant à lui, a des accès de violence incontrôlés qui l’obligent à éviter les situations stressantes. Avec la rencontre de ces deux personnes, autant dire que le drama démarre avec un dynamisme et un niveau sonore très élevés. Mad For Each Other commence donc avec beaucoup d’humour, des personnages complètement dépassés et des situations très comiques.

Pourtant, le drama n’est pas que dérision. Il traite également de sujets complexes avec un regard respectueux. On y dénonce l’exploitation des jeunes, obligés de cumuler les emplois précaires pour subvenir à leurs besoins, au travers du personnage incarné par Su-hyun (du groupe AKMU). La violence domestique est également un sujet central et la question de l’identité est soulevée par le personnage joué par An Woo-Yeon, le voisin qui aime porter des vêtements de femme et est stigmatisé pour cela. Mad For Each Other fait régulièrement revenir la question des préjugés et des fausses rumeurs, qui sont bien plus faciles à répandre qu’à démentir.

Au fur et à mesure que l’histoire avance, les personnages se confrontent à leur passé, constatant qu’ils ne peuvent pas y échapper plus longtemps. Il est un peu dommage qu’avec ce retour à la réalité, le drama perdre un peu de la folie et de l’énergie qu’il dégageait au début. Le côté torturé des personnages, qui était au départ dissimulé sous le voile de l’excentricité, reprend le dessus et ramène dans le drama un sérieux qui tranche avec l’atmosphère instaurée jusque-là. Cependant, la conclusion un peu confuse n’empêche pas de profiter de ce petit drama et de ses gags bien comiques.   

Mad For Each Other est un drama assez court, avec 13 épisodes d’une trentaine de minutes, idéal pour l’histoire proposée. Les personnages sont attachants et les acteurs font un excellent travail pour dépeindre cette relation un peu chaotique mais très tendre à l’arrivée.

Casting : Jung Woo, Oh Yeon-Seo

Réalisation : Lee Tae-Gon

Scénario : Ah Kyung

Diffusion : Mai – Juin 2021 (KakaoTV)

Pays : Corée du Sud

Une réflexion sur “MAD FOR EACH OTHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s