NAVILLERA

Lorsque Deok-Chul vient le trouver, déterminé à apprendre la danse classique, Chae-Rok se demande ce qui est passé par la tête de ce grand-père de 70 ans. Mais face à la détermination du vieil homme, le jeune danseur se résigne à devenir son professeur. Devant composer l’un avec l’autre, les deux hommes ont d’abord du mal à accorder leurs caractères. La relation qui les lie évolue cependant rapidement en un lien amical et presque filial, qui aura un impact sur leur entourage et inspirera également leurs proches.

Si l’histoire de Navillera peut paraître naïve, elle nous raconte pourtant quelque chose qui parle à tout le monde. Que l’on sache ou non ce qui nous rend heureux dans la vie, on comprend parfois que l’on n’est pas satisfait de ce que l’on fait ou qu’il nous manque quelque chose d’essentiel. Et quand vient le temps des regrets, on se dit qu’il est sûrement trop tard pour revenir sur nos décisions, que l’occasion est passée. Pourtant, il existe des voies différentes qui mènent à un même endroit, il suffit de les chercher et de ne pas abandonner avant la fin.

Il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves et il n’y a pas de rêve qui n’en vaille pas la peine. Sim Deok-Chul a 70 ans et n’a toujours pas réalisé le sien : faire de la danse classique. Voyant son meilleur ami mourir avec des regrets car il n’a pas pu faire ce qu’il souhaitait le plus, Deok-Chul refuse de vivre la même chose. Le premier épisode de Navillera est extrêmement émouvant et donne tout de suite le ton du drama. Il est rare d’avoir un drama dont l’un des personnages principaux, voire le personnage principal, est un vieil homme. L’originalité de Navillera réside également dans le fait que c’est un jeune danseur qui va l’aider à réaliser son rêve. On s’affranchit donc des schémas classiques pour appréhender cette histoire sous un angle différent mais très bien trouvé.

Deok-Chul doit se confronter au regard de sa famille, qui ne voit pas d’un bon œil cette nouvelle lubie d’un grand-père qu’on préfèrerait savoir en sécurité à la maison devant la télévision. Les seuls à soutenir Deok-Chul sont sa petite-fille, l’esprit ouvert d’une jeunesse qui elle-même se cherche aidant ; son plus jeune fils, qui a lui-même changé de voie professionnelle, errant en sandales après avoir quitté un avenir prometteur de médecin ; et enfin sa belle-fille, longtemps mère célibataire aspirant à retourner au travail contre l’avis d’un mari qui trouvait normal qu’elle reste s’occuper de leur enfant. Park In-Hwan est vraiment touchant dans le rôle de ce grand-père déterminé et persévérant. Il forme un duo très complice avec Song Kang, qui abandonne sa Sweet Home pour incarner Lee Chae-Rok qui assouvit sa passion pour la danse, malgré les obstacles qui se dressent devant lui. Song Kang, qui a dû suivre une formation en danse classique pour ce rôle, montre le fruit de ses efforts dans des séquences à l’esthétique et à la chorégraphie épatantes. Il est cependant dommage que certaines de séquences de danses soient filmées en plan rapproché ou montrent juste les mouvements de jambes, coupant quelque peu l’élan de la scène. On peut cependant compter sur une très belle photographie, notamment dans le studio de danse, ainsi que sur une belle bande-son, qui trouve le bon équilibre entre silence et musique, et propose évidemment une sélection de titres classiques pour accompagner la danse.

Les personnages de Navillera sont de plus tous bien développés, chacun ayant un rôle à jouer dans l’histoire, ou du moins un élément à apporter. Divers thèmes sont traités au travers des protagonistes et de leurs histoires, ce qui donne au drama un rythme certes assez calme mais relativement efficace. Navillera n’est ni une romance, ni un drama d’action. C’est un drama qui prend le temps de décrire les gens, de creuser leur personnalité, pour enfin arriver, tout en douceur, à un dénouement émouvant. Le scénario n’est pas très complexe, il ne propose pas de gros rebondissements destinés à capter de nouveau l’intérêt du public. Il déroule tout simplement son histoire, dévoilant au bon moment ce que les personnages doivent finir par découvrir.

Navillera aborde des problèmes de société sous un angle peu commun. Le drama nous parle de la jeunesse et de la vieillesse, tissant entre les deux un lien fort qui dépasse la simple notion d’âge. Cette histoire d’amitié entre un jeune prodige et un éternel rêveur laisse un sentiment de paix et d’espoir, qui donne à son tour envie de suivre ses rêves.  

Casting : Park In-Hwan, Song Kang, Hong Seung-Hee, Kim Tae-Hoon, Jo Bok-Rae, Kim Kwon

Réalisation : Han Dong-Hwa

Scénario : Lee Eun-Mi

Œuvre originale (webtoon) : Hun, Ji-Min

Diffusion : mars-avril 2021 (tvN)

Pays : Corée du Sud

Liens :

Bande-annonce :

6 réflexions sur “NAVILLERA

  1. Naki 18/06/2021 / 22:35

    Hello,
    Navillera a été pour moi un vrai coup de cœur. J’ai été extrêmement touchée par cette histoire et les personnages. Deok-Chul a tellement de force et de volonté pour poursuivre son rêve malgré les obstacles, c’est inspirant.
    Bonne soirée 😀

    Aimé par 1 personne

    • misslittlemonster 19/06/2021 / 14:50

      Salut ! Oui cette histoire est vraiment touchante et je la trouve également très vraie dans ce qu’elle fait passer.
      Bonne après-midi 🙂

      J'aime

  2. Carfax 19/06/2021 / 07:50

    bonjour, comment vas tu? une révélation, un coup de coeur pour moi aussi. une très belle histoire, un casting au top. passe un bon week end et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

  3. bo0ya 27/06/2021 / 17:31

    j’ai pas vu le drama mais j’aime beaucoup les mots employés pour le décrire =)

    Aimé par 1 personne

    • misslittlemonster 28/06/2021 / 18:21

      Hello ! Merci beaucoup 🙂
      Navillera est un très beau drama qui n’en fait pas trop. Un visionnage vraiment agréable que je te conseille si c’est le genre d’histoire qui t’intéresse 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s